Marseille, carnet Moleskine » la première fois que j’ai rencontré Jeanine, elle avait devant son étal, posé à même le sol, une énorme tête d’espadon dont le rostre la dépassait de quelques centimètres! Quand elle a vu mes dessins, elle m’a offert une énorme tranche d’espadon! Le poisson était absolument succulent et l’échange avec cette femme et mère de pêcheur absolument délicieux! Je lui ai promis de lui envoyer son portrait mais vu le temps qui passe, je crois que je vais le lui déposer pour les vacances de Noël!


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s