Avant-Propos

« Ici ou ailleurs qu’importe, si nous pouvons rendre sensibles ces étincelles d’histoires humaines croisées à la faveur d’un regard » 

Nos publications en cours…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les marchés ont quelque chose d’indocile qui les rend attirants.

Les rencontres humaines commencent là et c’est dans ces lieux de partage que notre aventure a démarré…

Le grand projet des marchés du monde a débuté par les marchés parisiens : les Puces de Montreuil, le marché aux oiseaux sur l’Ile de la Cité, le marché des Enfants Rouges, Alligre.

Ont suivi les marchés londoniens, puis ceux de Fès et de Meknès. Chacun des marchés traversés offre son histoire et crée une atmosphère particulière, parce qu’elle y mêle des rencontres multiples, des condensés cosmopolites qui en font sa richesse.

Mais en déambulant dans les Puces de Montreuil, une sensation étrange nous a réunies :  un sentiment nostalgique des marchés de notre enfance. On retrouvait là bien des ingrédients, mais il manquait les sensations spécifiques qui font des marchés du Sud des univers personnels très prégnants. C’est alors que la Méditerranée de nos racines a pris pour un temps le devant de la scène, et c’est d’une envie partagée que nous avons ressenti le besoin d’un passage obligé par les marchés méditerranéens. Ils sont pour nous des voyages incontournables, voire indispensables, vers nos origines.

Entre Menton, Marseille et la Tunisie, c’est une écriture à deux voix qui ponctue les aquarelles dont seule Evelyne a la clé. Son pinceau a les yeux imprégnés des marchés aux puces parisiens, mais nous nous rejoignons sur la mémoire méditerranéenne.

La mer entre nos deux territoires d’enfance où l’on revient avec émotion.

Voici les marchés du monde et le monde des marchés, que nous espérons voir durer comme une spécificité des villes qui les abritent au-delà des nécessités du grand appareil commercial.

Que leur précarité soit le paradoxe de leur originalité et de leur longévité!

Fabienne Kaufmann

marché aux animauxAvril 2009, Evelyne Locicero

17 Réponses to “Avant-Propos”

  1. Sylviane B. Says:

    Alors, ça y est! Vous voilà sur internet!
    Je vois que vous êtes toujours aussi dynamiques et talenteuses!
    J’avais vraiment beaucoup apprécié votre travail à la biennale, comptez sur moi pour être une lectrice assidue.

    A bientôt j’espère pour une nouvelle exposition et de nouveaux carnets… et joyeuses fêtes!

    Cordialement,
    Sylviane

  2. Mag Says:

    Hé bien voilà une bonne chose de réalisée 😉 Le message d’erreur d’adresse mail est bien lisible, c’est parfait ! Maintenant on va pouvoir se balader sur les marchés à travers votre blog et voir vos réalisations en temps réel !!

  3. Czacha Says:

    Evelyne Salut, salut Fabienne!
    Great blog, je suis heureux que maintenant je peux voir votre travail en réseau,
    Félicitations! salutations Krzysztof Trzaska – Czacha 🙂

    P.S. désolé pour mon français
    Je vous invite à http://www.trzaska.elartnet.pl

  4. Dominique Says:

    Alors là, c’est l’épate … Fabienne Kaufmann sur la toile!
    Si vous saviez tout, vous pourriez penser que c’est mission impossible.
    Et bien, on serait tous des menteurs et de mauvaise langue.
    La p’tite prof ne se laisse plus démonter par le « mulot » et quand on lit, on se dit que ça valait sacrément la peine.
    J’ai eu l’honneur de lire les textes tout au début de l’aventure : tout y était sauf les odeurs. Maintenant on se prend tout dans le pif!
    T’inquiètes Evelyne, ton tour viendra, mais en attendant, merci pour ce joli cadeau de Noël et si vous étiez à la Biennale en même tant que les « grands », c’est que vous êtes grandes aussi !!!
    J’attends avec impatience la suite et d’ici là, Joyeuses fêtes.

  5. Dominique Says:

    … en même temps … et moi je n’ai aucune excuse !!!
    Ciao

  6. Garguilo F Says:

    Salut oh les deux grâces, que votre blog est joli, qu’il donne envie de voyager A bientôt

  7. Liévens Says:

    Bravo!
    Continuez à nous faire voyager à travers les couleurs chaudes, le vacarme et les parfums appétissants des marchés.
    Longue vie à votre blog!

    Aurélie

  8. brigitte Says:

    quel coup de crayon…

    J’espère que beaucoup de marchés auront votre visite.
    C’est pleins de détail et pourtant tout reste léger
    la transcription des couleurs, les mouvements on y est
    j’ai bien fais d’accepter l’invitation et j’espère qu’il y en aura d’autre.
    merci à toute deux, bon marché

    fuseau et plume.

  9. fils, thomas Says:

    quel talent….
    que dire après un si bon travail, que cela continue ainsi, et avec un peu de chance nous verrons ces deux artistes connues à travers tous les marchés du monde pour notre plaisir à tous.
    ps: gros bisous à ma mère qui deviens en plus d’une grande écrivain, la championne de l’informatique et à evelyne merci pour la repro elle est super ciao

  10. Corinne Says:

    Un petit coucou après cette biennale de Clermont où nous nous sommes croisées. Merci pour votre fraîcheur et pour ce que vous nous apportez !
    Peut-être à l’an prochain !

  11. Joëlle Percq Says:

    merci pour ce partage…. J’adore

  12. Danielle Says:

    bonjour,
    encore au stand cette année?si oui avec le plus grand plaisir.
    une fidèle admiratrice Clermontoise. Danielle.

  13. Clotilde Says:

    Jolie découverte au gré d’une agréable promenade à Romagnat. Merci de nous faire voyager au travers de vos dessins et de vos mots dans ces pays colorés et parfumés.

  14. Rabut Lucette Says:

    Bonjour Evelyne et Fabienne
    je vous ai rencontrées à Clerment Ferrand cette année et me suis régalée de vos dessins croquant si bien l’esprit flamenco et j’en ai adoré la lecture chez moi,par la suite.J’ai adoré la simplicité et l’évidence des moments partagés à discuter avec vous et c’est avec surprise que je découvre vos racines outre- mediterranéennes.Mais bien sûr! Comment dire les coincidences sans parler des racines communes , elles parlent au-delà de nous!
    c’est superbe ! J’attend avec impatience votre voyage au pays de la mémoire espagnole , prévenez moi, svp, quand vous sortirez votre tome 2 ,j’ai hâte d’en découvrir votre approche toute fine .
    Lucette.

  15. Nathalie Lefaucheux Says:

    Coucou Evelyne, nous nous sommes rencontrés chez Sacha et Lyne pour l’anniversaire de Sacha. J’espère que tu vas bien. Merci pour les superbes cartes. Toujours aussi fan de ton travail. À vite. Bisous. Nathalie

  16. Bill & Noy Says:

    Looks like my wife and I are going to get to meet you soon in Siem Reap, Cambodia. We knew your mom when she worked in a Thai-Cambodian refugee camp in the early 80s.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s